4.11.08

Je vous le disais il y a quelques mois. L’histoire ce n’est jamais si loin .

Et plus que jamais aujourd’hui elle est à nos portes.
Quoi qu’on en pense politiquement.
Quoi qu’on en pense humainement.
Quoi qu’on attende ou qu’on espère.
Ce jour. Au même titre que ceux dont je vous parlais dans mon précédent article , je ne vais pas l’apprendre dans un livre d’histoire.
A l’inverse d’un 11sept. cette date ne sera jamais douloureuse à retenir.
Peu importe l’idée qu’on se fait du peuple américain, du comment et pourquoi ils ont fait ce vote.

Mes dernières larmes en politique avaient été celles du 21.04.02. Elle m’avait poussé à suivre la foule dans les rues de Paris pour crier ma rage, ma peur, ma déception.
Depuis hier et encore aujourd’hui ce sont celle de l’émotion qui ont coulé. J’ai la faculté de pleurer facilement devant une télé. Et là, ce défilement d’images de joie, d’espoir, de peuple, de masse.
On en oublierait presque qu’il y a eu un perdant.

Je rêve d’une élection aussi passionnante en France. D’une victoire écrasante. De charisme.
Je rêve de m’investir dans un domaine où la plupart des gens ont l’impression que quoi qu’ils fassent rien ne change.
Je rêve de voir un débordement de joie plus impressionnant que lors d’une victoire en coupe du monde.

Alors aujourd’hui et pour l’histoire j’envie les américains.

Le 4.04.68 on a perdu Luther King.
Le 4.11.08 on a gagné Obama.

L’histoire ce n’est jamais si loin.

4 commentaires sur “4.11.08

  1. Ah donc il existe vraiment des gens qui se passionnent pour la politique étrangère 😮
    Déjà que la politique de la France je pige pas comment certains peuvent en faire une passion…
    Vu que ça a l’air de pas mal de sensibiliser, j’aimerai bien savoir ce qui te fait t’intéresser à ça à ce point.
    Et sinon, tu lui donnes quelle espérance de vie à Obama? Il aura le temps de commencer son mandat?

  2. C’est pas une passion c’est juste que je suis admirative devant les changements, et que je suis consternée devant les faits terrible. A l’ecole on t’apprend l’histoire mais on a aussi la chance de vivre la notre et pour moi c’est autant d’événement historique que je pourrais raconter à mes rejetons sans avoir besoin d’ouvrir un livre. On est acteur de l’histoire et j’aime ça.

Donnez votre avis, même s'il est différent du mien ;)