Il y a …

Ceux qui cognent et ceux qui parlent.

Ceux qui blessent et ceux qui rassurent.

Ceux qui assument et ceux qui fuient.

Ceux qui sont toujours là et les absents.

Ceux qui font des promesses et ceux qui les tiennent.

Ceux qui s’excusent et ceux pour qui vous n’en valez pas la peine.

Ceux qui vous aiment et ceux qui vous le montrent.

Ceux qui reviennent sur les erreurs et ceux qui les poursuivent.

Ceux qui chutent et ceux qui se relèvent.

Ceux qui vous voient telle que vous êtes, et ceux comme ils aimeraient que vous soyez.

Ceux qui vous plaisent et ceux qui ne vous regardent même pas.

Et au milieu de tout ça il y a moi.
Je regarde passer les gens comme on regarde un match de tennis.

Je me demande quand quelqu’un saura arrêter cette machine.
Je me demande pourquoi je suis née dotée d’un cœur de guimauve.

Quand viendra le jour où il sera dans mes bras.
Quand viendra le jour où je ne l’attendrai plus.

Si ce qui m’attend vaut la peine que j’en crève maintenant.
Si j’oserais faire ce qui m’immobilise le plus à présent.


Découvrez Coldplay!

15 commentaires sur “Il y a …

  1. Et ben ça me donne pas envie de troller tout ça. :/

    Alors pour te répondre un peu parce que ça manque de commentaires:

    Comme me disait une collègue, les amours et les connaissances défilent, les vrais amis restent. Regarde autour de toi ce que tu connais depuis des années, à qui tu peux confier tes malheurs comme tes bonheurs, qui t’aiment quand ça va, et qui te consolent quand ça va pas. C’est bon, tu vois de qui je parle (moi pas, mais ça on s’en fout), ben ce sont tes vrais amis. Les autres ne doivent pas avoir aussi facilement accès à ton coeur.

    Va falloir te créer une carapace, un coffre fort où tu rangeras ton coeur, qui empêchera ceux qui ne te sont pas si proches que ça te faire mal, même tes amours, tant que tu n’es pas sûr que c’est le bon, le vrai qui durera éternellement. Et ça on ne peux pas le savoir tout de suite, une relation amoureuse se construit dans le temps, pas sur un coup de foudre.

    Concernant ton futur, c’est impossible même pour madame sommeil de dire ce qu’il va apporter, si c’est du bon ou du mauvais. Donc en finir maintenant ne servirait à rien alors que tu es loin d’avoir vécu ta vie d’adulte (avec le boulot toussa, je dis pas que tu es une gamine, quoique l’ado attardée fleur bleue… :p ).

    Pour Neo, je dirais que tu risques de l’attendre longtemps, perso je ne crois pas à l’unique, à l’élu, qu’il y a quelque part une personne parfaite pour nous. L’être humain est un éternel insatisfait, on trouveras toujours quelque chose qui nous plait pas chez l’autre. Mais c’est ça aussi être humain, avoir des défauts et des qualités, mais ne voir que les qualités de l’autre sans ses défauts c’est pas de l’amour, c’est de l’aveuglement uniquement. Désolé de casser ton rêve, mais vaut mieux que tu le saches plutôt que de continuer à te faire des illusions. Je sais ce qu’engendre les désillusions.

    Maintenant faut que tu apprennes à te défendre des autres, que tu apprennes à dire non, vtff comme tu l’écris si bien, bref, que tu apprennes à imposer ton avis, tes idées et tes sentiments, et à relativiser quand ça va pas. Je sais bien que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais si moi j’y arrive de mieux en mieux, pourquoi pas toi?

    Même si ça va mieux dans tes derniers articles, je te souhaite du courage encore! :)

    Ps: J’ai une méga flemme de me relire surtout qu’il faut que j’aille aux chiottes alors désolé pour les fautes et l’impression un peu brouillon

    • J’attend pas l’être parfait Brezho 😉 Loin de là.
      J’attend celui avec qui ça durera c’est tout :)
      Crois moi des illusions il m’en reste peu dans ce domaine.

  2. Le célibat c’est horrible hein, enfin perso j’peux pas être vraiment heureuse si ya personne qui m’aime (d’amour), personne pour me faire un câlin, pour me réchauffer quand il fait -30° dehors, personne pour me réveiller la nuit avec des coups de pieds, etc…
    Qu’est ce qui te plait dans le célibat Brezho ? Je veux bien concevoir que tu aimes être seul mais au point de ne pas vouloir de vie de famille, d’enfants, etc… C’est pas gai =/

  3. Je te répondrais tout à l’heure, pour l’instant je vais nom nom nom, mais en attendant je te renvoie la question? Pourquoi as-tu peur d’être ou de rester célibataire?

    Bon app :)

  4. Parce que justement j’ai besoin de tous ces petits riens qui font beaucoup =) Moi dès que j’suis seule j’suis en manque d’affection ^^
    Enfin ça ne m’a pas empêchée de rester célibataire très longtemps.. (célibat forcé donc, j’étais pas demandée et je trouvais personne qui me correspondait, sale période ^^) Mais j’en garde un très mauvais souvenir. Les soirées à « rêver » d’une soirée dans les bras d’un homme, j’en veux plus 😉

  5. Et en plus de ça (désolée pour le double post), j’ai seulement 20 ans mais t’imagines pas comme j’suis pressée de m’installer avec mon copain/mari, d’avoir une maison, un métier, des enfants surtout.. Beaucoup diront que c’est chiant, qu’on arrive vite à une routine emmerdante, mais j’pense que si on fait des efforts pour sortir assez souvent, qu’on s’organise des petits week end etc, on tombe pas dans la routine. Et toutes ces petites choses là tu peux pas les faire quand t’es célibataire.. Alors bien sûr on peut être célibataire, avoir une maison/un métier, et sortir tous les jours, rencontrer plein de gens, s’amuser etc, mais honnêtement j’suis pas du tout du genre à faire la fête tous les jours, malgré mon âge je préfère les trucs « sérieux » =) Donc bon une vie comme ça, célibataire, je préfère mourir…

  6. Re,

    En fait j’ai toujours été un solitaire, depuis que je suis petit, du coup je suis habitué à être seul, et j’apprécie de l’être.

    Le peu de fois où je me suis ouvert, j’ai été suffisamment déçu par des gens proches pour ne plus vouloir aller vers les autres.

    Donc je suis retourné à mes premiers amours, la solitude, qui me va beaucoup mieux. En fait je ne suis heureux que seul, dans mon coin, devant mes ordis.

  7. Ouep c’est sûr que si t’as été déçu..
    C’est vrai que ça fait du bien d’être seule de temps en temps, mais pas sur le long terme..
    Chacun sa façon de voir =)

  8. Et c’est pas par des copines que j’ai été déçu, mais par mes amis. Les copines que j’ai eu c’est plutôt moi qui leur ai fait du mal malheureusement, j’ai jamais eu de tact, et je me rendais pas forcément compte du mal que je faisais. Enfin maintenant si…

    quand à faire des plans pour l’avenir, j’en fais aucun, je vis au jour le jour, voire à court terme, car je ne sais jamais quelle merde va m’arriver.

    • Moi je suis plutôt comme Ju. Idem même. Sauf que là dans l’idéal j’aurai des câlins quand je ne vais pas bien. Mais sinon pour le moment il faut que je souffle.
      Perdre mon shrek ça a été comme m’arraché un membre. Ça demande du temps pour le digérer.

  9. Vala, moi c’est l’inverse, moins je vais bien, plus je veux être seul. Je supporte vraiment plus personne dans ces moments là.

    Et depuis le nombre d’années que je suis célibataire, une puissance de 2 pour vous donner une idée, ben ça ne me manque plus du tout.

    Pour la perte du shrek, c’est comme toute perte d’un proche, il y a toujours un manque qu’on doit panser. et seul le temps t’aidera à penser cette plaie.

  10. C’est vrai que quand je vais mal, j’ai besoin d’être seule un moment aussi, j’me renferme sur moi même et j’envoie chier tout le monde ^^ Mais au final il me fait quand même un câlin et ça repart.. Comme quoi j’en ai besoin =)
    Delphine j’te comprends, quand ma relation avec mon ex s’est terminée j’ai eu bien besoin de souffler aussi, et là personne pouvait m’arracher de mon célibat ^^ Ca prend du temps mais quand c’est terminé ça va tellement bien..

Donnez votre avis, même s'il est différent du mien ;)