La Cour des grandes: les working mums d’Adèle Bréau

On ne va pas se mentir, Adèle Bréau n’est pas une inconnue. Pour vous peut-être, mais pour moi c’est la génialissime meuf qui m’a embauchée y’a 5 ans. Et si aujourd’hui ce n’est plus ma chef, c’est tout comme. Quand je serai grande je veux être Adèle Bréau. Voilà. D’ailleurs c’est moi qui possède son premier exemplaire dédicacé, qu’est-ce tu dis de ça ?

Foncez chez votre libraire ! Ou sur Amazon !

Foncez chez votre libraire ! Ou sur Amazon !

Bon maintenant parlons de THE livre. Adèle sort donc son premier roman aujourd’hui (je vous passe les 30 lignes sur lesquelles je pourrais vous exprimer la fierté qu’elle m’inspire et à quel point je trouve ça fou d’accoucher d’un livre).

Elle a toujours écrit des trucs drôles et criant de vérité sur le quotidien, avec une plume bien taillée, mais là…
Soyons honnête, je m’attendais à un roman de « chick lit », genre que j’adore par ailleurs l’été avec une bonne bière sous un arbre. Je m’attendais à ce qu’elle me fasse rire dès la première ligne, et à déguster son livre de la même manière que je regarde une bonne vielle comédie romantique sans culpabilité aucune.

Mais pas du tout.

Ce n’est pas ce que j’appellerais une comédie romantique, mais plutôt une comédie dramatique. Oh elle vous fera rire dans son livre, on se refait pas, mais c’est d’une profondeur que je ne soupçonnais pas avant de le lire. Elle décrit une vie que je ne connais pas encore, celle de working mum qui tente de tout réussir, sa carrière, son couple, ses mômes.

A ceux qui pourraient penser que les mecs vont encore en prendre pour leur grade… c’est vrai. Mais pas seulement. Et le deuxième tome (parce que oui dans quelques semaines il y aura le petit deuxième koutiou koutiou) sera justement là pour rétablir l’équilibre, on vivra la même histoire sous le regard des hommes.

Je ne vous ai même pas parlé du synopsis du livre et je me rend bien compte que mon compte rendu est un peu flou.

En fait, ce que j’essaie de vous dire bordel c’est qu’il faut aller l’acheter et que si vous voulez en savoir plus, c’est encore elle qui en parle le mieux !

Pour l’acheter sur Amazon c’est par ici 

Le synopsis parce que je suis pas une rat quand même :

Quatre amies dans le Paris branché et bobo du 9e.
Mathilde est cadre dans une grosse firme pleine de mâles qui l’attendent au tournant. Mère de deux petits garçons, elle jongle avec les emplois du temps dans une culpabilité constante.
Son amie Alice seconde un restaurant en vue de la capitale et peine à se remettre de sa séparation, malgré le soutien de son ado. Lucie, leur richissime comparse, à la tête d’une famille nombreuse, est obsédée par la bonne tenue de son bonheur conjugal. Quant à Eva, la quatrième, elle rêve de devenir mère elle aussi.
De leurs cahiers de texte de collégiennes à leurs plannings surbookés, ces working mums sont entrées sans s’en rendre compte dans la cour des grandes. Héroïnes « made in France », elles ne rêvent plus de prince charmant, de robe meringuée et d’alliances. Elles n’ont plus le temps de rêver. Crèche, école, courses, babysitters, vie sexuelle, carrière, enfants malades, corps qui fout le camp, premières rides et petits flirts, elles tentent simplement de maîtriser le tourbillon insensé qui les emporte depuis qu’elles ont dit oui.
Dans un Paris de comédie romantique, ces équilibristes à l’aube de la quarantaine rient, explosent, galèrent, textotent, aiment et espèrent, car au fond les mères de famille auront toujours quinze ans. Leur vie ne fait que commencer.

Donnez votre avis, même s'il est différent du mien ;)