L’entrée dans le quart de siècle

Et oui depuis le 29 septembre je suis entrée dans ma 25ème année. L’an prochain je fêterais mon quart de siècle fiou !
Et j’aurais pas pu souhaiter mieux pour achever ce quart de siècle.

Après 4 ans et demi de bons et loyaux service je quitte mon comptoir d’accueil de grande surface. Il était temps, je ne suis plus étudiante, et je n’ai jamais imaginé avoir fais des études pour me retrouver à encaisser les problèmes des clients 5j/7 samedi compris. Comme tout job étudiant, il faut passer à autre chose.

Je regretterais mes collègues, mais pas le travail en soi. Les clients ne me manqueront pas. Non pas du tout. Pour autant je ne regrette pas d’avoir travaillé là bas.
J’ai rencontré des gens géniaux (je parle de mes collègues, toujours pas des clients), j’ai un peu grandi là bas quand même. Quand j’ai commencé, le 2 mai 2006, je n’avais que … 19 ans ! Et mine de rien ça met du plomb dans l’aile un job comme celui là.

J’entame donc aujourd’hui ma dernière semaine. Et je pense qu’elle s’achèvera dans les larmes. Sans regret, non aucun, mais de la tristesse de quitter mes chieurs de collègues 😉

Lundi prochain je débute donc un stage de web journaliste/ community manager à Paris. Je suis joie et espérance. Joie parce que je vais débuter ce que j’aime vraiment. Espérance parce que j’aimerai derrière réussir à débuter ma carrière dans ce domaine. Mais une chose à la fois. J’espère déjà mener à bien les missions qu’on va me donner.

Et puis …

10102010384

Voilà mon new home, soigneusement peint par mes petites mimines avec l’aide du Jules pour la première couche 😉 (admirez mes magnifiques bandes prune et fushia ^^)
Je vais désormais me réveiller tous les matins avec ses bisous place de la contrescarpe (rue mouffetard) à Paris.

Habiter et travailler à Paris ça va me changer 😀

Voilà je pense que je débute correctement ma 25ème année et je suis raviiiiiiie :)

11 commentaires sur “L’entrée dans le quart de siècle

  1. Bon courage et réussite dans cette « évolution »….

    petit mot d’un suiveur régulier, qui se régale de tes photos et coups de gueules…