Les clients cons, Chapitre 3 : Les CLS

Alors avant de vous expliquer à quel point les gens sont cons il faut que je vous explique comment fonctionnent nos caisses libre service.

Il faut savoir que les caisses parlent et ce dès votre arrivée devant.Et oui elles vous détectent. Elles vous invitent donc à scanner votre premier article et à le poser sur le plateau,petite animation graphique à l’appui, jusque là si on est pas trop bête on imite le dessin.Ensuite une fois tous les articles payés il suffit d’appuyer sur « PAYER MAINTENANT » en gros, en rouge sur l’écran.

On vous demandera alors si vous avez une carte de fidélité, et enfin de sélectionner votre mode de paiement. Vous pourrez retirer vos articles en toute sérénité ^^

C’est très simple, tout est expliqué au fur et à mesure, mais ce n’est pas assez pour les grosses buses.
Qu’on soit pas très rapide la première fois c’est normal puisqu’on est en principe attentif à ce que la caisse nous explique.  Normalement quand on a tout compris on enchaine les étapes ce qui coupe la parole à la caisse (elle est pas con elle vous sors pas 5 min de speach à chaque fois, si vous êtes rapide, elle s’adapte !).

Le boulet numéro 1 sa première difficulté c’est de scanner un article, ça doit faire 20 ans qu’il regarde la caissière faire mais ça lui vient pas à l’idée de mettre le code barre en face des scanners (il y en a un à la verticale et un à l’horizontal) et de faire un léger mouvement. Genre le mec tu lui dis d’imiter une caissière au jeu TABOO il reste rigide comme un lampadaire.

Du coup ce boulet il pose son article sur le scanner et il attend. Il regarde en direction de l’hôtesse qui supervise, genre la caisse a un problème. On a beau lui dire de scanner qu’il pije pas trop ce qu’on lui demande. Gentille on lui montre pour le premier article.
Mais le boulet n’a aucune gêne il s’attend à ce qu’on lui passe tous ses articles. On lui explique alors que s’il a des difficultés à utiliser ses machines là il vaux mieux que la prochaine fois il passe à une caisse traditionnelle. Oui mais le boulet il revient , toujours. Et il s’insurge ! Il n’a pas pris ce paquet là que l’écran lui montre. Non il n’a pas compris que c’est un exemple, que la caisse lui montre juste comment passer son article…

Le boulet numéro 2 n’a pas compris que le plateau sur lequel il doit poser son article est une balance. La caisse a beau lui expliquer qu’il doit absolument poser son article dessus, il le met dans son caddie.
La caisse pas contente attend sagement de reconnaître le poids de l’article pour le laisser continuer. Alors le boulet attend. Nous obligeant du haut de notre station d’hôtesse à lui dire « posez le sur le plateauuuuu ». Une fois ça va,le problème c’est que lorsqu’il pije vraiment pas le coup de la balance il pose tout et n importe quoi dessus, son sac à main, son bébé, et tiens pourquoi pas la canne de mamie.
Non. La caisse, ton bambin, elle a pas dans l’idée de te le faire payer donc elle en veux pas !

Le boulet numéro 3 il a réussi tant bien que mal à passer ses articles, il est fier il a compris comment ça marchait, et maintenant il attend.
La caisse a beau lui dire d’appuyer sur « PAYER MAINTENANT » qu’il l’a regarde en chien de faïence. Il a bien compris que l’écran était tactile alors il appuie sur TOUT sauf cette touche là.Donc il fait du caca et nous sommes obligé de bidouiller sur la station d’hôtesse pour lui rendre la main.
Parfois il commence même a mettre ses pièces et il ne comprend pas que la caisse lui recrache !

Le boulet numéro 4 il gueule « mais j’ai pas de carte de fidélité ».
Non ça ne lui vient pas à l’idée d’appuyer sur la touche « pas de carte de fidélité ».

Le boulet numéro 5 appuie sur le mauvais mode de paiement. Oui bien sûr les touches doivent être trop petite quand on y va avec les pieds.
Il essaie désespérément de mettre sa carte bancaire dans l’insert billet alors que la caisse lui a montré où il fallait l’insérer. Il met sa carte de fidélité dans le trou des espèces des fois qu’on aurait que ça à foutre d’aller la récupérer. La caisse a beau clignoter, lui faire des appels de phare, non le boulet reste concentré sur sa mission de nous la flinguer.

Notez que toutes ces formes de boulet peuvent se cumuler !

Alors me direz vous à quoi sert on quand on est hôtesse à ses caisses là ? Bah à orienter les boulets en premier lieu. Ensuite sur notre écran on suit tous ce qui se passe sur les caisses,parfois les poids des articles ne concordent pas ce qui peux nous indiquer une tentative de vol.
(Comme le boulet qui m’a scanné un code barre de batterie à 48e et qui en a posé une de 89e sur le plateau. Forcément avec 8kilos de différences ça allait pas passer ! Ou ceux qui scannent une bouteille au lieu du pack).
On est là si jamais un code barre ne passe pas, un prix est différent, une caisse bug, les antivols, et puis forcément on surveille un peu quand même que Tartempion essaie pas de nous avoir.

Le boulet ultime c’est celui qui a cumulé toutes les tares et qui en sortant vient te cracher à la figure que tes caisses c’est de la merde, que ça ne fait pas gagner du temps. Oui c’est sûr avec le QI d’une huître il vaux mieux faire la queue en caisse normale.

Bien sûr il te dit aussi que t’aurai pu faire son boulot à sa place, le boulet ne comprend pas le concept de caisse libre service, il a juste cru qu’il allait carotte tout le monde en faisant moins la queue et sans bouger un orteil.

Heureusement les 2/3 s’en sortent très bien ce qui prouve qu’il ne faut pas avoir fait math supp.
A mon humble avis ces caisses font vraiment gagner du temps car il y a en général moins de monde.
Par contre même si on ne limite pas le nombre d’article il faut être intelligent, quand on en a beaucoup il est évident qu’il vaux mieux passer à une caisse normale. On a ainsi le temps de ranger ses articles pendant que la caissière les scannes.

Mais bon la logique… les cons en sont souvent dépourvus !

6 commentaires sur “Les clients cons, Chapitre 3 : Les CLS

  1. héhé….MONSIIIEEUUUURRRR!!!!IL FAUT POSé L’ARTICLE SUR LE PLATEAAUUUUUUUU!!!
    zavé des sac? « oui ils sont a 3centimes et il faut les scanner comme un article, et il faut les passé en caisse moi j’peux pas encaisser » bien sur une fois que le client a payé ses courses et qu’il se rend compte qu’il n’a pas assez de ses deux bras pour les porter…
    merci delphine! c’est bon tout ça!

    • ouais copine de moiiiiiiiii ! Adèle c’est ma coupine des CLS à nous deux on fait frémir les idiots « MON SIEUR *putain mais il est sourd ce con* MON SIEUR SUR LE PLATEAU! LE PLATEAUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU »

Donnez votre avis, même s'il est différent du mien ;)