Les marié(e)s qui m’agacent : réclamer le PEL de ses parents

GRAAAAAAH. Je suis énervéééée. Oui je ne devrais pas, c’est ridicule d’être énervée par des gens qu’on ne connait pas, juste en se baladant sur internet. Mais bordel,je le suis. Oui ça m’arrive souvent, je sais, je ne suis pas très tolérante quand ça tient pour moi du bon sens, de la politesse, du savoir-vivre, du respect…

mariage-couple-gateau-11011727jjxqh_1713

Parce qu’avec mon Jules on se marie en 2015, je lis beaucoup de blogs dans le seul but de m’embrouiller un peu plus l’esprit. Parce que parfois je cherche des renseignements précis, je tombe sur des forums, des commentaires sous des articles, et d’une page à l’autre je vagabonde. Du coup, j’ai pas mal de coups de gueule envers certain(e)s marié(s) croisés sur le web. Et plutôt que de passer la soirée à dire au Jules « nan mais t’imagine !!! mais ils sont fous !!! », je me suis dis qu’il valait mieux vous raconter tout ça.

Alors voilà que je traîne sur un des blogs de mariées qui me gonfle le plus (je suis maso me direz-vous). Il me gonfle car c’est l’équivalent d’Auféminin vs Paulette quoi. Un repère du mauvais goût, du cheap, et du mal éduqué. Bref comme je considère que ce site est putassier, je ne vais pas vous donner l’url, je vais me faire laminer. Donc je lis ce blog de temps en temps comme on regarderait un épisode des Chtis, pour rire quoi.

Et v’la ti pas que je tombe sur des bridezillas qui pètent bien plus haut que leur énorme trou du cul. 

A la vielle époque, c’était acquis, quitte à se ruiner et à mourir de faim, les parents finançaient le mariage de leurs enfants. Il n’y avait rien à discuter, si ce n’est la dot, c’était comme ça. Parce qu’on a la chance de vivre dans un siècle où les us et coutumes ont évolué. Parce qu’en France nous ne sommes plus plus mariées de force au voisin ou au grand duc pour des raisons sociétales, parce qu’on a gagné notre indépendance en tant que femme, parce qu’aujourd’hui le mariage est une histoire d’amour et pas dicté par des objectifs parentaux, on a aussi gagné le droit de financer son mariage.

Vous ne pouvez pas être féministe et vouloir la galanterie, là c’est un peu la même chose.

Si dans les faits beaucoup de parents continuent de financer le mariage de leurs enfants, pour moi il paraissait évident que cette donation se faisait en mode « cadeau mes chéris, enjoy ». Avec le Jules, on s’est posé toutes les questions utiles à l’élaboration de notre budget. Est-ce qu’on est prêt à saigner notre mère pour faire le mariage qu’on souhaite, avec notre famille entière ? Est-ce qu’on est prêt à manger des pâtes pour avoir the putain de salle trop belle plutôt que la salle des fêtes ? Nous avons établi notre budget en se disant ok combien d’années ça nous prendra à rembourser ? Est-ce qu’on va trop loin ? Est-ce qu’on peut aller plus loin, moins loin ? Quelle marge on a ? On est arrivé à un budget où l’on se dit, ok c’est faisable, on peut s’offrir ça.

A aucun moment, je répète, à aucun moment, on ne s’est dit « nos parents vont nous donner ça, donc on peut péter notre slip encore plus haut »ou « bah c’est bon on est tranquille ». Nous sommes partis du principe que nous allions payer notre mariage. Et que si nos parents voulaient nous aider, et bien on ne cracherait pas dessus, mais qu’il était absolument inconcevable d’attendre que ça nous tombe dans la bouche, ou pire de le réclamer. Notre mariage, s’il était entièrement à notre charge, on pourrait se le payer. Point.

Ce n’est pas de la fierté (bon ok un poil), ça me parait juste être du bon sens. Dans certaines familles aisées, les mariées pleurent parce que leurs parents invitent 600 personnes et s’incrustent dans les préparatifs. Mais les cocottes, vous avez encore le droit de l’ouvrir non ? De payer votre mariage et de le faire comme vous voulez non ? Non, nous n’avons pas « de la chance » nous autres qui organisons notre mariage comme nous voulons. Nous faisons des choix, les assumons et ne comptons sur personne pour faire le job.

Quand je lis, je cite  » vous avez demandé combien à votre parents pour votre mariage », ou des  » j’ai dit à mon père combien il devait payer pour sa famille », j’ai juste envie d’hurler, NON MAIS ALLO QUOI. La famille de ton père n’est pas ta famille ? …

Bref vous l’aurez compris, le wedding internet est truffé de gens ne sachant pas se sortir les doigts du cul et pensant que tout le monde doit leur lécher l’anus l’année de leur mariage. Next, je vais pouvoir vous parler des exigences des mariées avec leurs témoins… avec de petites captures d’écran ce sera encore plus drôle…